Le Souffle du Vivant

13 octobre, 2011

Le Souffle du Vivant

Classé sous Non classé — leblogalucifer @ 15:41
Je suis un souffle du Vivant
Un dieu sans couronne, un dieu Résistant
Un Dieu ignoré, celui de vos premiers instants
Votre créateur, un soir d’égarement.
 
Illimité, Infinité, Eternité et puis après?
Qu’est-ce qu’on fait?
Qu’est ce qu’on sera?
Qu’est ce qu’on aura?
lorsque le rideau sera tombé?
 
Je suis un souffle survivant.
D’autres sont venus après pourtant.
D’autres vous ont menti durant.
Mort ou perdu, me croyant.
 
La Nature a horreur du vide.
Tout recommence ce matin.
Et jusqu’au crépuscule, impavide,
Je reprends les rênes, enfin.

18 juin, 2014

Temps

Classé sous Non classé — leblogalucifer @ 22:54

Le Temps

 

 

Le Temps est une longe,
Dont j’aimerais me délivrer,
Pour quitter ce songe,
Et devenir Divinité.

 

 

Quelquefois il allonge l’Ennui,
En fait, mon lit.
Le Temps est lent.
Le Temps est indolent.
Lorsqu’il se fait sourd,
Lorsqu’il se fait court,
Et me ment,
Insolent!

 

 

Donnons du temps au Temps
Il le fera espace et mouvement,
Illusions et boniments,
Immobiles changements.

 

 

Le Temps est une longe
Que j’aimerais ronger
afin que je quitte ce songe
Et redevienne Divinité.

 

3 juin, 2014

Poésie du Réel

Classé sous Non classé — leblogalucifer @ 18:57

 

Poésie du Réel,
 
Qui se chante, qui est belle,
 
Comm’ le silence de la Nuit,
 
une poésie de vie.
 
 
 
Pas un collier de mots,
 
Des mots pour faire beau,
 
Avec du vide autour,
 
Pareil au bruit du Jour.
 
 
 
Je deviens l’Autre. Je suis Lui.
 
Celui en face de moi qui crie,
 
Crie sa névrose, son ennui,
 
A vos coeurs et à vos esprits.
 
 
 
Poésie du Réel,
 
Qui se chante, qui est belle,
 
D’une plume ronde,
 
Ca ne change rien au Monde.
 

17 octobre, 2013

En vérité je vous le dis…

Classé sous Non classé — leblogalucifer @ 17:06

La Terre, un ensemble de processeurs (entre autres).

L’humain, un électron sur une base améliorée.

L’Univers, son illusion afin que l’électron continue d’oeuvrer sans le savoir, sans connaitre sa vraie nature.

Les Dieux, des programmes qui ont besoin du processeur pour exister sinon ils repartent en mémoire (au royaume des idées?)

La Machine, Le Dieu des dieux?

le Système d’exploitation, celui qui nous exploite actuellement et nous impose un mode de vie d’automate, une culture, des religions pour que l’électron continue de faire fonctionner le processeur.

Bien sur on pourrait aussi procéder à des variations sur un même thème et dire que l’Univers est l’illusion de l’humain qui ne connait pas sa vraie nature d’électron ou bien que l’humain électron fait tourner l’Univers. Mais la Vérité tourne autour de tout cela;

Ca tombe bien, je travaille sur deux livres portant sur ces thèmes:

Un roman dont le premier jet est presque achevé (Dieu fait jouer la concurrence) et qui mêlera mythes gnostiques, sumériens et autres (nos vraies origines cachées par une poignée, au plus grand nombre?).

Un recueil de nouvelles qui connaitra peut être des suites: Dix nouvelles autour de M (la Machine?) et qui traite de notre véritable nature, celle de l’Univers et des Dieux.

Quand seront ils achevés? Quand j’en aurais envie.

 

Amicalement

Lux Fero alias le Photon

21 août, 2013

Soleil (Samash)

Classé sous Non classé — leblogalucifer @ 6:08

 

 
 
Père d’un système,
Fille de galaxie,
Aucun problème
Tant qu’il donne l’Energie,
Par petits bouts de lumière;
Tant que pour nous il luit
Sur ce petit coin d’univers
Printemps, été, automne comme hiver,
Et chaque fois que s’en va dormir la Nuit.
 
A cheval sur deux mondes,
Il observe la ronde,
de ses enfants,
Courant sagement autour
Demandant plus d’amour
A cet astre scintillant.
 
Père d’un système,
Fille de galaxie,
Un unique thème,
Le thème de la Vie!

La Pluie qui vient

Classé sous Non classé — leblogalucifer @ 6:00

 

Je vous apporte la pluie,
De fines gouttelettes de vie,
Scintillantes comme des joyaux,
Pour purifier vos maux.
Son timide sourire,
Vous donnera à rire,
Pour le Soleil qui suit,
Je vous apporte une amie,
Un chant régulier pour tromper l’insomnie,
Et caresser vos oreilles,
Durant votre sommeil,
Désaltérer vos rêves
Ou couvrir vos étreintes brèves,
Pendant que dehors, tout est gris,
Je vous apporte une agréable compagnie.
12345

wankodi |
petitebalafre |
lespoemesdelodie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Gourmandises de Boris
| petit coin du poete
| hamidjsk2