Le Souffle du Vivant

13 octobre, 2011

Le Souffle du Vivant

Classé sous poésie — leblogalucifer @ 15:41
Je suis un souffle du Vivant
Un dieu sans couronne, un dieu Résistant
Un Dieu ignoré, celui de vos premiers instants
Votre créateur, un soir d’égarement.
 
Illimité, Infinité, Eternité et puis après?
Qu’est-ce qu’on fait?
Qu’est ce qu’on sera?
Qu’est ce qu’on aura?
lorsque le rideau sera tombé?
 
Je suis un souffle survivant.
D’autres sont venus après pourtant.
D’autres vous ont menti durant.
Mort ou perdu, me croyant.
 
La Nature a horreur du vide.
Tout recommence ce matin.
Et jusqu’au crépuscule, impavide,
Je reprends les rênes, enfin.

28 septembre, 2014

L’Etage du dessus

Classé sous poésie — leblogalucifer @ 6:09
Y a Eux et y a Nous.
Y a Eux. Eux c’est Nous.
A l’étag’ du d’ssus,
Les « gros pardessus »,
Cachés dans nos cieux,
Nous scrutent et nous jouent.
Se nourrissent de nous.
 
Qui sont ces faux dieux?
Qui sont… Je m’en fous!
Que veulent ils?
Ils veulent tout.
Ils veulent Nous.
Nous rendre fous,
A leurs genoux,
Qu’on tende la joue
Alors qu’Eux c’est Nous.
 
Différents et mieux,
Originaux gracieux,
Jouant un drôle de jeu,
Jouant sans émotion
Un jeu dont nous sommes pions
Alors que Nous, c’est Eux.
 
Seraient ils méchants,
Ou seulement ignorants?
Ignorant que Nous c’est Eux,
Et qu’au dessus
Au dessus de nous deux ,
D’autres « gros pardessus »
jouent avec eux, jouent aux faux dieux
Et c’est ainsi
A l’infini,
De mieux en mieux,
Sujets et dieux.

7 juillet, 2014

Histoires d’infinis

Classé sous Non classé — leblogalucifer @ 3:52
Ponctuation
 
Quand un infini arrive à sa fin,
Un autre reprend la main.
Et c’est ainsi. Et c’est ainsi.
A l’infini.
Boucle ou droite?
Pourquoi pas les deux?
Tout est dans le Tout.
Tout le temps et partout.
 
 
 
Un infini qui a une fin
 
 
Un infini qui a une fin.
Ca n’a l’air de rien.
Ca ne mange pas de pain.
Ca ne sert à rien.
Autant qu’un fini sans confins,
Sans rien au bout ou alors si peu,
Qu’on ne le distingue plus avec les yeux.
 
Un infini qui a un début,
Un jour sans hier,
Tout propre tout fier,
Est comme un Eternel ayant vécu,
Et; qui aurait ensuite disparu,
Nous laissant là comme des cons.
A attendre cois.
A attendre quoi?
 
L’absence de Temps,
Est ce du néant?
Une parodie du Firmament,
Ou juste un concept étrangement,
Etrangement contemporain,
Ecrit sur des tablettes d’airain,
A la naissance du Temps.
 
Un illimité sans Eternité
N’a plus aucune infinité,
N’a plus aucune légitimité.
Les trois, ensemble,
Nous semblent,
C’est un comble,
Une normalité,
Pour nous autres,
Gens de la brièveté.

18 juin, 2014

Temps

Classé sous Non classé — leblogalucifer @ 22:54

Le Temps

 

 

Le Temps est une longe,
Dont j’aimerais me délivrer,
Pour quitter ce songe,
Et devenir Divinité.

 

 

Quelquefois il allonge l’Ennui,
En fait, mon lit.
Le Temps est lent.
Le Temps est indolent.
Lorsqu’il se fait sourd,
Lorsqu’il se fait court,
Et me ment,
Insolent!

 

 

Donnons du temps au Temps
Il le fera espace et mouvement,
Illusions et boniments,
Immobiles changements.

 

 

Le Temps est une longe
Que j’aimerais ronger
afin que je quitte ce songe
Et redevienne Divinité.

 

3 juin, 2014

Poésie du Réel

Classé sous Non classé — leblogalucifer @ 18:57

 

Poésie du Réel,
 
Qui se chante, qui est belle,
 
Comm’ le silence de la Nuit,
 
une poésie de vie.
 
 
 
Pas un collier de mots,
 
Des mots pour faire beau,
 
Avec du vide autour,
 
Pareil au bruit du Jour.
 
 
 
Je deviens l’Autre. Je suis Lui.
 
Celui en face de moi qui crie,
 
Crie sa névrose, son ennui,
 
A vos coeurs et à vos esprits.
 
 
 
Poésie du Réel,
 
Qui se chante, qui est belle,
 
D’une plume ronde,
 
Ca ne change rien au Monde.
 

17 octobre, 2013

En vérité je vous le dis…

Classé sous Non classé — leblogalucifer @ 17:06

La Terre, un ensemble de processeurs (entre autres).

L’humain, un électron sur une base améliorée.

L’Univers, son illusion afin que l’électron continue d’oeuvrer sans le savoir, sans connaitre sa vraie nature.

Les Dieux, des programmes qui ont besoin du processeur pour exister sinon ils repartent en mémoire (au royaume des idées?)

La Machine, Le Dieu des dieux?

le Système d’exploitation, celui qui nous exploite actuellement et nous impose un mode de vie d’automate, une culture, des religions pour que l’électron continue de faire fonctionner le processeur.

Bien sur on pourrait aussi procéder à des variations sur un même thème et dire que l’Univers est l’illusion de l’humain qui ne connait pas sa vraie nature d’électron ou bien que l’humain électron fait tourner l’Univers. Mais la Vérité tourne autour de tout cela;

Ca tombe bien, je travaille sur deux livres portant sur ces thèmes:

Un roman dont le premier jet est presque achevé (Dieu fait jouer la concurrence) et qui mêlera mythes gnostiques, sumériens et autres (nos vraies origines cachées par une poignée, au plus grand nombre?).

Un recueil de nouvelles qui connaitra peut être des suites: Dix nouvelles autour de M (la Machine?) et qui traite de notre véritable nature, celle de l’Univers et des Dieux.

Quand seront ils achevés? Quand j’en aurais envie.

 

Amicalement

Lux Fero alias le Photon

123456

wankodi |
petitebalafre |
lespoemesdelodie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Gourmandises de Boris
| petit coin du poete
| hamidjsk2